Les romans

Later, Stephen King (2021)

Présentation

Later est un roman policier de 256 pages écrit par Stephen King et édité par Hard Case Crime en mars 2021, la maison qui avait déjà publié deux livres de l’auteur : Colorado Kid et Joyland, eux aussi estampillés « romans policiers ». Il sort quelques mois plus tard en France et s’intitule « Après ». L’écrivain nous plonge dans le quotidien de Jamie Conklin, âgé de six ans au début de l’histoire et de sa mère, Tia, dans un New York contemporain. Le jeune garçon a une particularité : il possède un don surnaturel le reliant au monde des morts, que sa mère lui demande de taire. Malgré lui, il se retrouvera contraint de l’employer afin de résoudre une enquête criminelle, incité par Liz, inspectrice de la police de New York qui n’a que faire des conséquences pour le jeune garçon. En effet, l’utilisation de ce don a un coût et Jamie ne tardera pas à le découvrir. Later aborde la thématique de l’au-delà, de la fin de vie, de la maladie mentale, mais aussi de l’addiction.

Mon histoire avec le livre

J’ai lu ce roman dans le cadre de l’automne du King, le défi annuel crée par @Tomabooks. Il est l’un des derniers romans écrits par Stephen King. Depuis ma lecture de la Tour Sombre en anglais, je me suis décidé à découvrir tous les nouveaux King dans leur langue originale. La couverture US me plaisait drôlement alors je me le suis dégoté pour quelques euros sur Vinted.

Mon ressenti

Later est un roman policier dont il émane quelques touches horrifiques. Des fantômes sont présents au côté du personnage principal et ne lui veulent pas toujours du bien. Leurs apparitions et leurs capacités sont cependant soumises à des règles bien précises, ce que j’ai trouvé très original. J’ai apprécié le personnage de Jamie, un protagoniste attachant pour qui il est facile de développer de l’empathie. Jamie maîtrise plus ou moins déjà son « don » au début du roman, ce qui nous épargne la genèse de ses pouvoirs (un moment que je trouve bien souvent long dans certains romans). Nous suivons le déroulé de sa vie entre l’enfance à l’âge adulte, bien qu’une très grande partie du récit concerne son adolescence. Jamie ne craint ni la mort ni les fantômes. Cependant, lorsqu’un nouveau spectre apparaît et que ce dernier modifie les règles, la terreur commence à s’installer en lui.

Bien que l’enquête occupe une place majeure dans le roman, la relation entre Jamie et sa mère reste centrale dans le récit. Le personnage de Tia est très peu creusé malheureusement, constamment dans l’ombre de Liz, le second personnage féminin important dans Later. On note également la présence du voisin, un vieux monsieur du nom de Marty avec qui Jamie tissera un lien. À nouveau, Stephen King démontre qu’il est capable d’écrire de belles amitiés, intergénérationnelles ou non.

Si la résolution de l’enquête et la fin de l’histoire m’ont plu, je n’ai pas du tout apprécié l’épilogue ni la révélation faite dans celui-ci.

L’adaptation

Il y a déjà beaucoup de projets d’adaptation de récits de King en tout genre, mais pour l’instant Later n’apparaît dans aucun d’après mes recherches. L’histoire s’adapterait bien en minisérie. À suivre !

Conclusion

C’est un oui pour moi ! Il se lit vite et facilement, l’anglais y est accessible. La fin ne gâche en rien le plaisir ressenti.

2 réflexions au sujet de “Later, Stephen King (2021)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s